Le Syndicat Mixte du Pays Montmorillonnais (SMPM), par l’intermédiaire d’équipes emplois verts, œuvre à la gestion des milieux naturels pour le compte de ses adhérents au travers du développement de trois axes principaux :

 

Sentiers de randonnées  

24 sentiers de randonnés interconnectés  ont été aménagés sur 1 400 kilomètres au sein du Pays Montmorillonnais depuis 1996. Ils traversent un ensemble paysager aux milieux naturels riches et diversifiés. Les parcours sont visualisables en cliquant ici.

Les équipes « emplois verts » s’attachent à gérer de manière différenciée la végétation du sol et de la haie sur 477 kilomètres, à raison de 2 passages annuels :

  • Le premier passage est consacré au broyage du centre du chemin tout en conservant un couvert végétal en pied de haie. Cette méthode vise la diversité végétale et le respect de la reproduction de la faune.
  • Le deuxième passage, à l’automne, est dédié à l’élagage des haies en gestion douce et au broyage de toute la largeur du chemin. Cette intervention permet au chemin de ne pas se refermer.
P1020052 P1020464
1er passage d'entretien
P1040481 P1030388
2ème passage d'entretien

 


 

Rivières

Les communes du Lussacois et la Communautés de Communes du Montmorillonnais (CCM) possèdent la compétence « Gestion des Milieux Aquatiques » :

  • La CCM et 6 des communes du Lussacois (Mazerolles, Lussac-les-Châtaux, Sillars, Persac, Civaux et Gouex) ont délégué leur maîtrise d’ouvrage sur les rivières au SMPM.
  • Les 4 autres communes du Lussacois (Saint-Laurent-de-Jourdes, Lhommaizé, Verrières et Bouresse) ont transféré leur compétence au Syndicat de Rivières Vienne et Affluents.

Depuis 2000, environ 250 kilomètres de cours d’eau ont été restaurés par la régie du SMPM sur le Montmorillonnais et le Lussacois.

Le SMPM et la CCM ont signé deux nouveaux contrats territoriaux (2014-2018) sur les bassins de la Vienne et de la Gartempe avec l’Agence de l’Eau. Les équipes « emplois verts » œuvrent à la réalisation des actions inscrits dans ses contrats (gestion de la ripisylve, enlèvement d’embacles, clôture, diversification d’habitats...)

 

Méthode de coupe douce sur les arbres

 

Exemple de coupe correctement

réalisée en taille douce

GESTION DOUCE
fleche vers le bas 1

Formation d’un bourrelet

de cicatrisation

taille douce05

 

 

Sélection et enlèvement d'embâcles

 

EMBACLE 017 DSC 4677

Embâcle gênant l'écoulement de

l'eau et la reontée des poissons

Agent en intervention

sur un embâcle

 

 

Diversification des habitats

 

P1040259 fleche vers la gauche  DSCF7045
Avant travaux

Après

 

Voir un exemple de l'action du SMPM (rivière La Pargue au Vigeant - document PDF)

 


 

Plantations

Le SMPM a replanté depuis 2007 des arbres d’essence bocagères d’origine française, soit environ 30 kilomètres de haies et quelques vergers. Cette action se localise principalement le long des cours d’eau et des sentiers de randonnées. Cette intervention permet de maintenir le paysage bocager, de reconstituer des habitats et des corridors écologiques en faveur de la biodiversité, de maintien des berges et de filtration des eaux de ruissellement. Ils sont entretenus pendant quatre ans par nos services.

 

Ces réalisations se retrouvent au sein d’une charte paysagère réalisée par le SMPM dans le volet « nature » du document. Des préconisations environnementales, des conseils techniques, des idées de manifestations ou de formations sont fournis à titre d’exemple.

 

Charte paysagère - volet "Environnement" (téléchargement PDF)

 

 

Entretien assuré par le SMPM sur 4 ans après travaux

 

IMG 0616 SOURCE ET PLANTS DEGAGES DES RONCES
Juste après travaux 4 ans après travaux
IMG 0945 DSCN7885
Avant travaux Après travaux

 

 

IMG 8669 Abreuvoir aménagé IMG 8675
Pose de clôtures Mise en place d'abreuvoirs

 

  



Nos financeurs et partenaires

 

SMPM CCM CCL    
FEDER ETAT REGION CD86 AGENCE EAU
FEDE PECHE ONEMA FFRP CREN LPO